TEST: Salomon Citytrail X-Scream

Dans le cadre de ma participation à la conception de parcours sur Grenoble pour l’application pour smartphone Citytrail de Salomon (Article à suivre dans quelques semaines), j’ai eu l’opportunité d’obtenir une paire de Salomon Citytrail X-Scream. Voici mes impressions après 150 Kilomètres avec les X-Scream aux pieds!

20140730_X-Scream_02

Carte d’identité

  • Poids: 250 Grammes (en 42)
  • Prix: 110€ chez Salomon / 80€ chez certain vendeur (Juillet 2014)
  • Serrage: Quicklace
  • Amorti : EVA injecté
  • Semelle : Non-marking Contagrip® / Contagrip LT / Contagrip HA / OS Tendon
  • Revêtement : Pare-pierres en TPU
  • Présentation par Salomon: « Grâce à son comportement dynamique et à son amorti, la X-SCREAM est une chaussure de CITYTRAIL™ agile qui insuffle l’énergie de la montagne à votre course en décor urbain. »

Mes impressions

J’utilise depuis plus d’un an des Brooks Cascadia 8 et 9, autant vous dire que je tiens au confort de mes petits pieds, je me doutais qu’en chaussant les Salomon X-Scream le confort serais plus spartiate, et en effet le confort est plus minimaliste. Plus minimaliste ne veut pas dire désagréable, et après quelques kilomètres avec les X-Scream aux pieds je me surprends à apprécier ce modèle plus que je ne l’aurais imaginé sur le papier!

Cette chaussure est légère, le serrage avec la technologie QuickLace est toujours impeccable et ne bouge pas, et l’accroche aussi bien sur goudron que sur sentiers est bonne, même si j’émets quand même quelques réserves sur des terrains bien gras et bien humide (je me suis pris une bonne chute lors d’une sortie humide sur un jolie single au-dessus de Grenoble). Cette chaussure s’adapte donc très bien à des sorties mixte goudron/trail, et pour réaliser régulièrement ce genre de séances (obliger de traverser la ville pour manger du chemin…) la Salomon X-Scream s’avère terriblement polyvalente.

J’utilise essentiellement les Salomon X-Scream sur des sorties de 10/12 Km et je ne me verrais pas les utiliser sur des distances plus longues. J’ai fait une sortie 100% trail d’environ 18 Km et 1000 de D+,  les X-Scream ont montrées sur cette séance leurs limites me concernant.

Au bout de 150 Km la chaussure ne semble pas avoir trop bougée, la robustesse et l’amorti semble encore au rendez-vous, un bon point de plus!

Conclusion

Les Salomon X-Scream sont une bonne paire de chaussure pour ceux qui souhaite réaliser des séances hybride goudron/trail, légère et performante elle s’adapte vraiment bien à tous les terrains (attention aux terrain gras cependant!). Pour ne pas gâcher le plaisir les X-Scream ont un look bien agréable, et surtout un prix abordable!

Pour moi pas de doute, quand cette paire sera morte, j’en reprendrais une autre!

3 commentaires sur “TEST: Salomon Citytrail X-Scream

  1. Effectivement elles sont légères pour faire des sorties plus longues. Ca attire quand même ma curiosité cette paire de chaussures. Je serais curieux de tester. Pour les sols plus gras je ne suis pas surpris, en même temps, même avec des North Face Single Track j’ai réussi à glisser alors c’est pour dire ! 🙂 Merci pour ce test !

  2. J’ai eu l’occasion d’avoir ces chaussures aux pieds lors d’une initiation Salomon CityTrail : très légère et avec un super amorti sur le bitume. Une chaussure atypique qui colle parfaitement au programme bitume / trail pas trop accidenté que Salomon met en avant. Pour moi, c’est une bonne seconde paire pour les sorties courtes aux portes de la ville.

  3. J’aimais beaucoup Salomon avant ce système de laçage qui ne me convient pas du tout…
    Et belle idée cette application…Mais il faut se garder quelques endroits privilégiés 😉

Laisser un commentaire