Récit de course: Serre Che Trail – Petit Tour des Cerces 2015

  • Vendredi 11 septembre 2015

Nous somme à J-2 de la « ballade » à Serre Che, je passe donc en cuisine pour me préparer mes petites barres énergétique maison, je profite du temps de cuisson pour boucler les sacs, la météo annonce du froid, de la pluie voir de la neige… je prends le soin de ne rien oublier. L’organisation nous informe que nous allons avoir droits à des parcours modifiés pour des questions de sécurité, le Petit Tour des Cerces passe de 26 Km à 28 Km…

20150914_PTC2

 

  • Samedi 12 septembre 2015

Dernier repas de famille avant le décollage pour Serre Che, mes parents on eut la gentillesse de bien vouloir m’accompagner pour ce week end montagnard. On prend la route vers 15h30 direction, Chambéry, Vallée de la Maurienne et Tunnel de Fréjus.

20150914_PTC3

Récupération du dossard et activation de la puce OK, nous reprenons la route pour Briançon ou se trouve notre B&B pour la nuit. On pose les valises, on profite quelques minutes du salon et rapidement nos ventres crient famine 😉 . En respect avec les règles élémentairement d’alimentation pré-course on mangera dans une très bonne pizzeria en ne boudant pas le dessert, y’a pas de raisons! Dehors il pleut sans discontinuer, pas forcément hyper rassurant pour le dimanche, mais quand faut y aller, faut y aller!

Préparation du sac et dodo, demain debout vers 6h00.

IMG_0633

 

  • Dimanche 13 septembre 2015

Je me lève vers 6h00, sans attendre la sonnerie du portable, je me suis réveillé plusieurs fois dans la nuit mais je suis bien reposé. Il pleut toujours, une pensée aux wariors qui prennent le départ du Grand Tour des Cerces, sous la pluie et dans la nuit!

Petit dèj light, une banane, deux petits pains au lait et un bout de barre énergétique que je grignote jusqu’au départ. On décolle du B&B vers 7h15, nous arrivons sur le lieu de départ vers 7h30. Un tour dans le gymnase, le bulletin météo est toujours le même: de la pluie une bonne partie de la matinée, une limite pluie neige vers 2500/2600 et un espoir d’accalmie en fin de matinée.

IMG_6148

7h45, passage par la case « activation pour de vrais de la puce », sas de vérification du matériel, et on prend timidement place sur la ligne de départ.

IMG_6151

08h00, le départ est donné, les « clones en Salomon rouge et noire » partent à toute vitesse, je me place tranquillement dans le dernier tiers du peloton.

IMG_6159

IMG_6161

IMG_6163

Nous sortons rapidement du village, et attaquons directement la première difficulté du jour, l’ascension du Col de Buffère, environs 9 Km et 1000 mètres de D+. Rapidement la marche s’impose, et nous somme en file indienne. Quelques personnes double par ci par là, je prends mon temps, le terrain et glissant autant ne pas se faire mal directement!

J’attendrais le Col de Buffère en 1h40, dans un relativement bon état de fraîcheur, surement grâce à la pluie qui ne faiblit pas! Petite pause avant d’attaquer la première descente du jour en direction du Check Point de Buffère dans la vallée de Névache: 3 Km pour 400 mètres de D- dans une sorte de pluie éparse mais lourde.

La suite consiste en une traversée en direction du ruisseau de Cristol, une section en sous-bois relativement technique et cassante pour moi, c’est une succession de bosses, je trouve ce type de profil bien plus usant qu’une bonne grosse ascension! J’attends le « ruisseau » après 2h40 de course.

IMG_0635

Place à la deuxième grimpette, l’ascension vers la Porte de Cristol: 3 Km et 400 ou 500 mètres de D+. C’est la partie qui m’a semblé la plus difficile, un moment de moins bien qui est heureusement passé après avoir pris le temps de manger et de bien boire.

IMG_0638

La pluie s’arrête enfin, après trois heures non-stop quel plaisir d’enlever la capuche, et pour ne rien gâcher le paysage est juste magnifique!

IMG_0639

Je poursuis mon ascension tranquillement, un groupe me suit depuis un moment. Quelqu’un prend le relais à l’avant pour donner le rythme, mais impossible de la suivre, et elle file à toute vitesse loin devant nous.

Nous arrivons au Lac de Cristol, petit moment de répit le temps de longer le lac avant d’en terminer avec cette ascension définitivement la plus dur de la journée pour moi, j’en suis à 16 Km et 1300 mètres de D+ depuis le départ, la fatigue s’installe.

IMG_0644

Dernier efforts pour arriver à la Porte de Cristol, un col bien étroit qui nous laisse apercevoir un bout de ciel bleu au-dessus de la Vallée de Serre Che, incroyable mais vrais! La magie du trail fait son apparition, l’addition de « fin d’ascension+soleil » est bien plus efficace qu’un gel et je retrouve très rapidement de meilleurs sensations.

J’attaque une portion de descente en direction du Check-Point ravito « Buvette Saint Joseph », 2 Km pour environs 300 mètres de D-. Bonne pause au ravito car il reste encore une bosse de 400 mètres de D+ sur 4 Km.

Mon verre de coca et mon bout de fromage avalé, je m’élance dans cette dernière bosse, je n’arriverais pas à courir cette portion mais j’essaye de garder un rythme de marche constant. Finalement cette portion ce passe bien mieux que l’ascension de la Porte de Cristol, tranquillement mais surement!

J’arrive en haut de la bosse après 4h50 de course, 24 Km et 1800 mètres de D+. Plus que 4 Km et 1000 mètres de D-, enfin 4 Km pas exactement, les organisateurs nous ont transformé le 26 Km en 28 Km puis en 30 Km dans la réalité, les coquins 😉 . Il me faudra 1 heure pour attendre la ligne d’arrivée dans une descente bien boueuse.

Apres 5h50 d’efforts je passe la ligne d’arrivée, fatigué mais heureux d’avoir bouclé ce superbe parcours (de repli!) du Petit Tour des Cerces.

IMG_6205

Mes parents sont présent à l’arrivé et je pense tout de suite à ma p’tite femme et mes deux loulous. Je tenterais de prendre une douche dans une cabine qui n’a plus d’eau, tant pis, ce sera une rapide toilette avant de profiter du repas d’après course.

Une superbe expérience sur un magnifique parcours, ravis d’avoir bouclé ma plus longue distance et mon plus gros D+ en terminant fatigué mais en ayant déjà l’envie d’y retourner !

Distance totale: 30422 m
Denivelé total positif : 2157 m
Vitesse moyenne: 6.25 km/h
Durée totale: 05:52:16
Télécharger

5 thoughts on “Récit de course: Serre Che Trail – Petit Tour des Cerces 2015

  1. Salut,
    Je me reconnais parfois un peu dans tes récits. J’habite Grenoble, depuis le mois juin de cette année, je monte régulièrement en courant (niveau débutant/débrouillé en progrès) tôt le matin, ou désormais de nuit avant le taf, à la Bastille ou au Jalla. Je fais aussi du vélo assez régulièrement, et un peu de natation, depuis deux ans.
    Je t’ai déjà croisé dans des lacets, sans prendre le temps de te féliciter pour tes pratiques et pour ton blog. A la lecture de ton récit du Petit Tour des Cerces, je me suis dit que c’était bien l’occaz de le faire. Bravo, pour ta préparation, ta course sur ce parcours avec cette météo, et pour ton récit !
    Bonne continutaion à toi.
    Sportivement.

    1. Salut,

      Merci pour ce message, une vrais source de motivation pour poursuivre le partage de notre passion sur le blog.

      Effectivement, si tu monte à la Bastille ou à Jalla le matin ou la nuit c’est clair que l’on à du se croiser, on est quelqu’un dans ce club de « malade » 😉

      Aux plaisirs de te croiser sur un sentier !

  2. Salut Yoan,

    Une bien belle aventure! Tu partais pour un 26 km et finalement tu en as fait 30 et affronté la pluie au départ!
    Comme tu le dis, il y a des moments de haut et de bas qu’il faut gérer dans un trail mais il ne faut pas oublier d’admirer le décor.

  3. Quelle aventure! Toi qui aimes le D+, tu as ete servi!
    Encore bravo pour ce record personnel. Tu as ete au bout de toi meme et tu as tenu le cap malgré ces conditions climatiques difficiles.
    Ta montée au Rachais va maintenant ressembler à un petit footing 😉

  4. Bonjour Yoan,

    Je suis tombé sur ton site & cet article en particulier par hasard – en cherchant des récits de course sur le Petit tour des Cerces ! J’ai également fait cette course avec mon copain en septembre (1er trail pour nous deux) et tes photos me rappellent à quel point j’avais mal aux jambes après mais aussi à quel point c’était magnifique ce trail. Des paysages à couper le souffle !

    Bravo pour ta réalisation & ta course !

    A très bientôt sur un autre trail? 😉

    Gaëlle

Laisser un commentaire