OFF en Chartreuse: Sortie d’Anthologie

Il y a des sorties qui marquent les esprits, qui s’installe durablement dans la mémoire, la sortie de ce samedi 21 Mai 2016 en fait partie, sans aucune hésitations! L’histoire commence mercredi, un créneau disponible s’offre à moi samedi matin, la météo annonce une journée magnifique, sans nuages et avec de la chaleur. Je lance, comme une bouteille à la mère, un appel à volontaire pour se joindre à moi sur les réseaux sociaux (Instagram, Twitter et Strava). Rapidement Jean-Philippe fais signe, il sera de la partie, cool!

Nous avons rendez-vous à5h00 du matin pour co-voiturer jusqu’à la gare basse du Funiculaire de Saint-Hilaire du Touvet. Il est 5h25, nous allumons nos frontales, et nous attaquons la première grimpette du jour, le Sentier du Pal de Fer. On en profite pour faire connaissance, dans la nuit et avec les discutions nous arrivons sans même nous en rendre compte à Saint-Hilaire du Touvet. Le spectacle est sublime, le soleil se lève, on profite de cet instant magique!

IMG_2882

Nous reprenons notre route, le prochain objectif est d’atteindre le Pas de Rocheplane, vue d’ici le passage semble impossible tant la falaise semble être un mur. Le sentier devient plus rude, plus raide aussi, un peu de boue, des branches d’arbres jonche le sol nous rappellent qu’il n’y a pas si longtemps c’était encore l’hiver ici!

La végétation change avec l’altitude, moins dense elle nous permet d’admirer le paysage, si beau à cette heure matinale.

Plus nous prenons de l’altitude, plus nous devinons l’itinéraire, vu d’ici le Pas de Rocheplane semble être finalement tellement évident. Nous apercevons nos premiers chamois du jour, tout aussi surpris que nous de les voir.

IMG_2890

Nous nous engageons dans le Pas, le passage est plus minérale, les mains s’avèrent nécessaire à quelques moments, rien d’insurmontable pour qui n’a pas le vertige! Il ne nous reste qu’une poignée de mètres avant d’atteindre le Pas de Rocheplane, le lieu est magique, la vallée nous semble soudainement bien lointaine.

Sans avertissement, et presque par surprise nous atteignons le Pas de Rocheplane. Comme tous les cols, passages ou pas, il y à un sentiment exaltant qui s’installe en nous, tout d’un coup les perspectives changent et le paysage est renouvelé. J’aime ce sentiment, il a la particularité, chez moi, de faire comme un “reset” de la fatigue, à nouveaux mes jambes sont fraîches, prêtent à découvrir ce qui s’offre au regard.

Nous ne traînons pas trop au Pas, le vent nous rafraîchis et nous avons envie de découvrir la suite. Nous rencontrons enfin la neige, elle est encore à l’ombre et gelée, c’est plutôt une bonne nouvelle car sinon cette descente en direction du Chaos de Bellefont aurais pu être un bon moment de galère! Nous rejoignons le GR9, d’un côté la Dent de Crolles, de l’autre le Col de Bellefont, c’est vers ce dernier que nous avons prévus d’aller.  Une traversée dans la neige, en courbe de niveau nous mène jusqu’à la cabane en dessous du Col de Bellefont, une belle grimpette nous attend. Nous ne gravirons pas le col seul, mais en compagnie d’un nombre impressionnant de Chamois et de quelques marmottes!

En arrivant au Col, nous en prenons plein la vue, nous repassons au soleil, sur notre droite nous avons le Dôme de Bellefont, sur notre gauche les Lances de Malissard et devants nous le vallon de Marcieu, plein de neige, sauvage et magnifique.

DCIM105GOPRO

La descente vers le vallon de Marcieu s’annonce moins évidente que la prétendante, il y à encore pas mal de neige, le soleil à bien ramollie la neige et on s’enfonce un pas sur quatre. Âpres une glissade chacun nous changeons de méthode: moins dans la prudence et retenue, nous allons droit dans la pente, nous laissant aller sans trop réfléchir. C’était la bonne méthode car on ne s’enfonce presque plus, c’est plus fun, et nous somme dans le vallon en quelques minutes à peine, un pur moment de trail dans un décor grandiose!

DCIM105GOPRONous poursuivons notre chemin dans le vallon, c’est un moment de grâce, la neige, le soleil, le sifflement des marmottes, et pour nous deux les jambes qui répondent présentes, à ce moment-la nous avons conscience d’être des privilégiés. C’est dans ce genre de situation que l’on se souvient pourquoi le réveil  sonner 4h30, signant déjà pour une prochaine sortie en montagne!

IMG_2901

La dernière difficulté du jour se présente à nous, un petit bout de montée vers le passage de l’Aulp du Seuil, rien à côté de ce que nous avons gravis depuis notre départ, mais il faut naviguer à vue dans la neige, pas difficile mais terriblement usant. La montée ce fait sur un terrain en devers, avec la neige et la fatigue les pas ce font moins assurés mais le paysage nous reboost à chaque instant.

IMG_2903

Nous atteignons le passage de l’Aulp du Seuil, la vallée refais sont apparitions, le Mont-Blanc domine au loin, Belledonne est magnifique avec les sommets encore bien blancs.

IMG_2905

Il ne nous reste plus qu’à redescendre, le sentier du passage de l’Aulp du Seuil est sublime, puis nous tombons sur une large piste forestière bien monotone après notre incursion dans cette Chartreuse intime et sauvage au réveil du printemps. Nous retrouvons notre sentier du matin, rejoignons Saint-Hilaire du Touvet envahie par les parapentistes, vue la météo on les comprend! Enfin, pour finir nos cuisses déjà bien douloureuses par cette longue descente, nous nous engageons dans le Pal de Fer.

Nous atteignons la voiture, ravis de la retrouver, mais en même temps déjà nostalgique de ce pur moment de montagne, de trail et de partage!

Une sortie de presque 6h00, 25 Km et 2500 mètres de D+ (selon strava).

Distance totale: 25944 m
Denivelé total positif : 3183 m
Vitesse moyenne: 6.81 km/h
Durée totale: 05:56:46
Télécharger

3 commentaires sur “OFF en Chartreuse: Sortie d’Anthologie

Laisser un commentaire