Croix de Chamrousse et Col de la Petite Vaudaine

4h30 le réveil sonne, c’est rude, le lit me tend encore les bras. La tête encore embrumée je me prépare, silencieusement pour éviter de réveiller toute la maison. Je descends sur le parking, démarre la voiture et file en direction de Chamrousse.

Il est 5h30 quand j’enclenche la montre. Il fait encore nuit, il y à du brouillard et j’ai prévue d’emprunter les pistes de ski pour monter à la Croix de Chamrousse. Ça grimpe direct, l’avantage c’est que j’ai chaud tout de suite, je range la veste. Le jour se lève petit à petit, et en prenant de l’altitude je passe au-dessus des nuages.

IMG_3444

Je continue mon ascension avec les premières lumières du jour, assez rapidement j’atteins la Croix de Chamrousse. Pas le coin le plus beau de Belledonne, clairement pas le plus sauvage (antenne, bâtiment, gare de télésiège…) mais la vue y est franchement superbe! Déjà 1 heure d’effort, les sensations sont bonnes, et je suis ravi d’user mes nouvelles baskets (La Sportiva Akasha). Belledonne est généralement un bon test pour les chaussures!

Un petit vent frais me refroidit rapidement, j’enfile la veste, mange quelques dattes, et profite encore quelques instants du paysage, des lumières si spéciale du matin et du silence. En reprenant ma route j’aperçois en contre-bas mon prochain objectif, les lacs Robert.

IMG_3474

La descente est ludique et me réchauffe un peu, quelques cailloux permette quelques belles « glissades contrôlées », le moment est plaisant et l’effort parais simple, il faut dire que le cadre est un sacré carburant pour l’esprit, et que seul l’envie d’en découvrir un peu plus est présente.

J’arrive rapidement aux Lacs Robert, l’ambiance y est particulière ce matin avec un tout petit peu de brume. Le soleil n’a pas encore réchauffé le lieu, quelques campeurs semble tout juste émergé de leur tente, ils ont profité de la fraîcheur pour passer une bonne nuit!

IMG_3486

A partir des Lac Robert, je prends la direction de La Pra, par un superbe sentier bien technique (l’Echallon sur les cartes IGN). Obligation de poser les mains par moments, la vue s’ouvre à ma gauche et j’entends au loin le bruit de la Cascade de l’Oursière. En portant le regard plus loin on aperçoit l’espèce de plateau en dessous de La Pra et encore plus loin le Grand Colon.

A la cote 2100 je quitte le sentier pour grimper dans un immense pierrier. Je navigue à vue et à l’instinct, ici il n’y a plus de sentier, quelques cairns de temps en temps, et plus haut quelques traces anciennes de peinture rouge. L’ambiance y est sauvage et l’impression d’être seul au monde est vraiment très grande. Malgré tout l’itinéraire est logique et j’avance petit à petit, je traverse d’énorme zones de gros blocs de pierre, usant et fatiguant.

J’aperçois au-dessus de moi le col, il est déjà passé au soleil, au prix d’encore quelques minutes d’effort me voici enfin au Col de la Petite Vaudaine. Il se mérite, mais le jeu en vaut la chandelle, la vue y est spectaculaire!
IMG_3516

Je profite du panorama en mangeant une banane et quelques dattes pour me refaire une santé, la fin de la grimpette dans les cailloux à laisser quelques traces. Je retourne au Lacs Robert par le même itinéraire, le petit « coup-de-cul » pour atteindre les lacs sera plus long que prévu.

Me voilà de retour aux Lacs, la brume et les nuages jouent avec la surface de l’eau créant ainsi des œuvres éphémère, j’en suis l’unique spectateur, les campeurs ont quittés les lieux.

Il ne me reste plus qu’à retourner à la voiture en passant par la Brèche Robert Sud.

Une sortie de 3h46, exigeante techniquement pour le Col de la Petite Vaudaine, 13,8 Km et 1243 mètres de D+.

Distance totale: 14294 m
Denivelé total positif : 1479 m
Vitesse moyenne: 5.86 km/h
Durée totale: 03:46:01
Télécharger

Laisser un commentaire