Dent de Crolles « Extented »

A la faveur d’un alignement « Voiture à disposition + enfants à la sieste + météo au top », je monte me garer au Col du Coq. L’objectif du jour est déjà visible du parking, il s’agit de la Dent de Crolles. Je ne traîne pas et me mets immédiatement en route. En quelques minutes le sentier me mène au Col des Ayes, un joli col coincé entre la Dent de Crolles d’un côté et Pravouta de l’autre.

J’avais prévue de de faire l’ascension de la Dent de Crolles par l’itinéraire qui me semble le plus esthétique, par le Pas de l’Oeille. C’est l’itinéraire que nous avion déjà suivit il y a quelques années avec mon pote Marco. L’avantage avec cette option c’est que ça grimpe tout de suite, pas de chipotage. J’aime ce genre de sentiers qui vont à l’essentiel.

Après 1 heure d’effort me voilà à la croix de la Dent de Crolles. La vue sur Grenoble et Belledonne est bouchée par un nuage, mais de l’autre côté, la vue sur le plateau et le reste du massif est juste sublime. Y’a pas à dire, la Chartreuse à un « je ne sais quoi » qui rend ce massif si spéciale.

Au sommet il y a foule, la Dent de Crolles est un grand classique relativement simple d’accès. La plupart emprunterons l’itinéraire vers le Trou du Glaz pour redescendre au parking. De mon côté j’avais depuis longtemps envie d’explorer un peu plus le plateau, et découvrir un  nouveau bout de Chartreuse, déjà aperçus de loin lors d’une belle bambée l’année dernière.

Je file donc en direction du Chaos de Bellefont, j’aperçois le col de Bellefont et les Lances de Malissard. Je suis sur un petit sentier visiblement moins fréquenté, et c’est un pur bonheur. Les jambes répondent biens, la fatigue n’est pas encore là, c’est juste top bon.

Apres environs 3 Km de superbe sentier en courbe de niveau, ma trace du jour m’invite à descendre en direction de Perquelin. De là ou je suis je reste perplexe, car entre moi et Perquelin il y a une barre rocheuse. Je suis donc un petit sentier bien marqué, qui se faufile tranquillement. A la faveur d’une « faiblesse » dans la barre rocheuse, le sentier saute dans le vide en dessinant une magnifique suite de virages. Je n’ai sincèrement jamais emprunté un sentier avec des lacés aussi serrés, c’est vraiment excellent.

Après quelques minutes de descente, la barre rocheuse est franchie, et je me retrouve maintenant sur un petit sentier rustique, authentique et sauvage, bien caché au cœur du massif. La Chartreuse nous réserve souvent ce genre de surprise, et je crois que c’est l’une des raisons qui me motive souvent à me rendre dans ce massif.

Encore quelques lacets et me voici enfin au point le plus bas du jour, il ne me reste plus qu’une bonne grimpette jusqu’au Col des Ayes. Je profite de la fraîcheur de la cascade du Guiers pour me refroidir un peu, en gros une petite de séance de cryo pour pas un rond.

La suite sera une remontée régulière vers les Col des Ayes, qui a l’heure de mon passage est envahie pour un troupeau de moutons.

 

Une fois au col des Ayes franchi, la voiture n’est plus qu’a une dizaine de minutes, le plus dur sera de traversé le troupeau de moutons sans lui faire peur ;-).

Encore une superbe sortie en Chartreuse, avec du classique à la Dent de Crolles, et du plus intime et sauvage ensuite.

Distance totale: 12807 m
Denivelé total positif : 1684 m
Vitesse moyenne: 5.74 km/h
Durée totale: 03:03:34
Télécharger

1 commentaire sur “Dent de Crolles « Extented »

Laisser un commentaire